Un atelier philo avec les enfants ou les adolescents, ce n’est pas un cours de philosophie. L’animateur d’atelier philosophique n’est pas là pour transmettre un savoir (la très grande majorité d’entre eux ne sont pas professeurs de philosophie) mais pour permettre aux enfants d’exprimer leur pensée et de débattre entre eux dans un cadre démocratique. Concrètement, l’animateur explique au préalable l’objectif, le fonctionnement et les règles fondamentales d’un atelier philo (écouter les autres, ne pas juger ou se moquer, argumenter etc.) et lance un débat à partir d’une question philosophique. Cette question peut aussi émerger à partir de la lecture préalable d’un texte, du visionnage d’un film, de l’observation d’une affiche etc. Les enfants ou les adolescents sont, dans la mesure du possible, disposés en cercle, et l’animateur, qui est inclus dans le cercle, distribue la parole en veillant à ce que tous les enfants, qui le souhaitent, puissent parler. Il peut lui arriver de reformuler certains propos un peu confus, ou de synthétiser certains échanges, mais à aucun moment il ne donne son opinion personnelle. Il est là pour permettre aux participants d’exprimer le plus librement possible leur pensée, de recevoir celle des autres et de favoriser un débat respectueux et constructifs entre eux. Dans le cadre des ateliers SEVE, la discussion à visée philosophique est précédée par une courte pratique de l’attention et on insiste particulièrement sur la relation bienveillante entre l’animateur et les enfants ou les adolescents.